Maître d’apprentissage

Le maître d’apprentissage
Le maître d’apprentissage est désigné par l’employeur pour assurer la formation professionnelle de l’apprenti en coordination avec le CFA. Il doit répondre à des critères de compétences (diplôme) et d’ancienneté dans le métier exercé. Il sensibilise l’apprenti aux règles de sécurité et de  fonctionnement de l’entreprise. Il accompagne le jeune dans l’acquisition de ses savoir-faire, dans la construction de son projet et dans son insertion professionnelle.

L’apprenti
Il suit une formation en alternance dans un CFA pour une durée de 1, 2 ou 3 ans selon le diplôme visé. Il est salarié d’une entreprise et respecte la législation du travail notamment en termes de congés payés. Il est rémunéré selon son âge et son ancienneté dans la formation, il cotise donc pour sa retraite et acquiert une expérience professionnelle. Il affine son projet professionnel et développe des compétences qui faciliteront son employabilité (autonomie, réactivité…).

Le CFA
Il prépare l’apprenti à un diplôme en mettant en oeuvre une pédagogie basée sur la valorisation et la complémentarité des activités que réalise le jeune en entreprise et le référentiel de formation. Il assure la liaison administrative et pédagogique avec l’entreprise d’accueil. Il accompagne le jeune dans la recherche d’une entreprise en vue de la signature d’un contrat d’apprentissage et, durant toute la formation, dans son projet professionnel (contrat de travail ou poursuite d’étude vers une formation complémentaire ou d’un niveau supérieur).

L’entreprise
Elle assure, avec l’appui de la chambre consulaire, les démarches relatives à la signature du contrat d’apprentissage (inscription en CFA, désignation d’un maître d’apprentissage, examens médicaux…). Elle offre des conditions d’emploi respectant la réglementation du travail et le cahier des charges du diplôme préparé.

Les aides pour l’employeur
Les aides de la Région Lorraine
La Région Lorraine soutient les employeurs par des aides directes à l’emploi d’apprentis et par sa politique en faveur des secteurs agricole et agroalimentaire.

Une aide minimum de 1 000 € par contrat d’apprentissage et par an est consentie, pour toute embauche d’apprenti réalisée par une entreprise, une association, un établissement public, une commune ou un groupement de communes, sous réserve que ces collectivités ne dépassent pas 10 000 habitants.
La collectivité régionale intervient également pour le financement des formations mises en oeuvre par l’AIAL (Association des Industries Agroalimentaires de Lorraine) à destination de différents publics.
La Région Lorraine déploie une politique agricole et agroalimentaire axée sur la création de richesses, d’emplois et de valeur ajoutée. La collectivité régionale intervient auprès des employeurs par des aides à l’investissement, un soutien à la mise en place de formations et un accompagnement de la politique de renouvellement des générations.


Conseil Régional de Lorraine Service de l’Apprentissage en Entreprise
Hôtel de Région – Place Gabriel Hocquard BP 81004 – 57036 METZ cedex 1
Tél. : 03 87 33 64 28 de 10 h à 11 h 30 et de 14 h à 16 h – Fax : 03 87 33 63 70.

Les aides de l’État
L’État soutient l’apprentissage, notamment en exonérant la plus grande partie des charges patronales et salariales des apprentis et en allouant un crédit d’impôt. Les employeurs d’apprentis peuvent bénéficier d’un certain nombre d’aides financières :
Une exonération de cotisations sociales. Celle-ci peut être totale ou partielle selon la taille de l’entreprise ou la qualité d’artisan.
Un crédit d’impôt de 1 600 euros par apprenti, porté à 2 200 euros dans certains cas.
Aides supplémentaires en cas d’embauche d’un travailleur handicapé.
Prime à l’embauche d’apprentis supplémentaires.


Pôle Emploi Formulaire de demande d’aide
à télécharger sur www.pole-emploi.fr
Tél. : 39 95 (0,15 € ttc/min, coût d’un appel depuis un poste fixe)

 

.